Frais de livraison offerts à partir de CHF 38,99    2 échantillons gratuits    Livraison sous 3 à 5 jours   

Ongles en gel maison

Étape par étape

C’est indéniable, les ongles en gel présentent une belle finition brillante très chic. Mais pour un look parfait, vous devez vous rendre chez la manucure toutes les trois ou quatre semaines, ce qui, hélas, revient vite très cher. La solution ? Faire vous-même vos ongles en gel, en toute tranquillité, chez vous. Tout ce qu’il vous faut, c’est un peu de temps et le matériel de base. Notre guide étape par étape vous apprend à réaliser vous-même des ongles en gel stylés.

Ongles en gel : qu’est-ce que c’est ?

Des ongles dignes de l’institut

Une heure de son temps pour trois semaines de beaux ongles, robustes et soignés : les avantages des ongles en gel sautent aux yeux. Ceux-ci sont constitués de deux couches d’un gel acrylique spécial que vous appliquez sur votre ongle naturel. Contrairement au vernis classique, aucune apparition de striures : la surface devient d’elle-même parfaitement lisse et brillante. Le vernis doit ensuite durcir sous une lampe UV ou LED. Ce processus nécessite deux à trois minutes par couche, voire seulement 15 à 60 secondes avec une lampe LED.

Les ongles en gel sont non seulement beaucoup plus durables que le vernis classique, mais ils se prêtent également à toutes sortes de variations créatives à l’aide de paillettes, de stickers, de petites pierres et de vernis à effets. Les ongles en gel varient à l’infini, de la french manucure discrète aux vernis chromés réfléchissants, en passant par les dégradés ombrés.

Vous voulez faire vos ongles en gel vous-même, mais vous ne possédez pas encore l’équipement nécessaire ? Un kit de démarrage s’avère pratique si vous ne souhaitez pas tout acheter séparément, et il revient généralement moins cher. Un kit pour ongles en gel à poser soi-même se compose généralement d’un sèche-ongles, de plusieurs vernis assortis et d’autres accessoires tels que des limes, des bâtonnets de bois de rose, des disques de coton et un polissoir. Choisissez un kit de qualité pour en profiter longtemps.

Instructions DIY pour les ongles en gel

  • Durée : Une heure
  • Convient pour : Ongles fins, fragiles et normaux
  • Difficulté : moyenne

Notre guide pour faire ses ongles en gel soi-même

  • Des bâtonnets en bois de rose ou un repousse-cuticules
  • Une lime à ongles
  • Un désinfectant
  • Un polissoir
  • Du vernis UV ou LED
  • Un appareil de photopolymérisation UV ou LED
  • Du nettoyant pour ongles
  • Facultatifs : du vernis de couleur, des paillettes, des décorations

Lampe UV ou LED : quel sèche-ongles choisir ?

Il existe deux types d’appareils de photopolymérisation : les uns ont recours à la lumière UV, les autres aux LED. Les lampes UV émettent une lumière à spectre plus large, ce qui ralentit légèrement le processus de durcissement. La lumière LED agit plus rapidement et demande moins d’énergie, mais ces appareils sont un peu plus chers. La plupart des vernis en gel fonctionnent avec les deux types de sèche-vernis, mais il vaut tout de même mieux vérifier sur le flacon. En effet, si la plupart des vernis LED durcissent bien sous une lampe UV, l’inverse n’est pas toujours vrai.

Ongles en gel maison : notre guide étape par étape

  • Préparer : préparez vos ongles en réalisant une manucure minutieuse. Commencez par repousser les cuticules à l’aide d’un bâtonnet en bois de rose et limez soigneusement vos ongles pour leur donner leur forme. Nettoyez et dégraissez maintenant le plat de vos ongles. Pour ce faire, utilisez de préférence un disque de coton non pelucheux imbibé de désinfectant.
  • Dépolir et apprêter : utilisez le polissoir – un bloc de ponçage spécialisé – pour dépolir légèrement le plat de l’ongle. La tenue du gel s’en trouvera améliorée. Éliminez la poussière avec un chiffon. À partir de maintenant, ne touchez plus l’ongle : il doit être parfaitement dégraissé pour le traitement suivant. Si votre kit d’ongles en gel à poser soi-même contient un apprêt, appliquez-le maintenant. Lui aussi assure une meilleure adhérence. Certains kits ne contiennent qu’un gel polyvalent.
  • Appliquer : appliquez la première couche de gel à l’aide du pinceau à ongles. Gardez les mains bien tendues pour éviter les coulures. Un conseil : vernissez vos pouces séparément en fin d’opération pour plus de facilité.
  • Faire durcir : placez vos mains dans votre appareil de photopolymérisation. Selon l’appareil, cette opération nécessite entre 15 secondes et trois minutes.
  • Répéter : éliminez la « couche de dispersion » de vos ongles avec un peu de nettoyant et un disque de coton. Répétez les troisième et quatrième étapes.
  • Appliquer le gel scellant : afin de sceller cette couche, appliquez à présent une couche de vernis scellant. Laissez-le ensuite durcir sous une lampe LED ou UV. Une fois durci, éliminez le scellant à l’aide du nettoyant pour obtenir une finition brillante.
  • Embellir : la dernière étape consiste à décorer vos ongles avec un vernis de couleur, des paillettes ou des pierres précieuses – faites ce que vous voulez !
  • Entretenir : pour que vos ongles en gel durent longtemps, évitez de prendre une douche, un bain ou de vous laver les mains trop longtemps le jour même. Nourrissez vos ongles en gel, et surtout vos cuticules, plusieurs fois par semaine à l’aide d’une huile de soin pour ongles. Vos ongles resteront ainsi bien lisses.

Retrait du vernis en gel : le mode d’emploi

Vous pouvez facilement éliminer le vernis en gel à l’aide d’une lime. Commencez avec une lime à gros grain et allez-y doucement pour ne pas abîmer par mégarde votre ongle naturel. Plus vous approchez de votre ongle naturel, plus le grain de votre lime doit être fin. Une fois le vernis en gel retiré, éliminez la poussière à l’aide d’un pinceau. Pour terminer, passez un dernier coup de polissoir sur vos ongles naturels pour leur donner un bel aspect brillant.

Ongles en gel ou en acrylique : quelle est la différence ?

Si vous souhaitez faire vos faux ongles vous-même, vous ferez peut-être face au dilemme suivant : gel ou acrylique ? Ces deux types de faux ongles sont à base d’acrylique. Les ongles en gel sont toutefois plus souples que les ongles en acrylique, ce qui les rend moins résistants. En revanche, leur aspect est plus naturel. Si vous souhaitez faire vos faux ongles en acrylique vous-même, vous devez préparer la pâte, la modeler et l’appliquer très rapidement. La raison en est simple : celle-ci durcit extrêmement vite. Voilà pourquoi faire ses faux ongles en acrylique soi-même est réservé aux spécialistes.

Ongles en gel maison : sans lampe UV, est-ce possible ?

Vous souhaitez des ongles brillants et résistants, mais vous ne tenez pas à investir exprès dans une lampe UV ? C’est tout à fait possible : il existe désormais des vernis à la texture similaire à celle du gel, qui durcissent simplement à la lumière du jour. Vous les trouverez dans le commerce sous des appellations telles que « gel like » ou « gel shine ». Le résultat ne sera pas aussi durable qu’avec un vernis UV ou LED, mais il sera plus facile à enlever. Un dissolvant pour vernis à ongles classique suffira.

Ongles en gel maison avec des capsules

Vos ongles sont fins, cassants ou très courts ? Là encore, il existe une solution : les capsules ! Ces faux ongles minces et préformés vous permettent d’allonger et de renforcer vos ongles naturels. Pour ce faire, choisissez des capsules adaptées qui épousent le plus précisément possible le bord de vos ongles naturels. Si nécessaire, vous pouvez ajuster leur forme à l’aide d’une lime à ongles. Dépolissez la surface de votre ongle au polissoir, dégraissez-la avec le nettoyant et fixez les capsules sur vos ongles naturels avec de la colle à ongles. Une fois l’ongle fixé, vous pouvez continuer à le façonner comme expliqué ci-dessus.

Laissez-vous inspirer par des manucures hautes en couleur...

... et découvrez les plus belles tendances de la saison pour vos ongles